Diffusion et responsabilités

Responsabilités d'utilisation

Les articles sont la propriété de leurs auteurs respectifs ; leur soumission et leur publication ne sont assujetties à aucun frais (Voir la rubrique Soumission). Toutefois, les auteurs confèrent à la revue Aleph un droit irréversible de reproduction et de diffusion de leurs articles sur tous médias connus ou à venir.

Les articles reçus par la revue sont expertisés par les pairs (peer-review) en double aveugle (double-blind reviewing process).

Les articles retenus sont diffusés en libre accès sous la licence Creative Commons, un contrat d'auteur d'entente de réciprocité doit être dûment rempli par les auteurs et le comité éditorial. Il figure en annexe et peut être téléchargé et envoyé au moment opportun.

Après sa parution dans la revue Aleph l’auteur peut de nouveau publier l'article dans un autre périodique ou collectif, à condition que la mention de la parution originale dans Aleph soit clairement indiquée.

Une notification d'acceptation, d'acceptation avec réerves ou de refus est adressée aux auteurs dans un délai de 6 semaines après reception de l'article.

Le délai de parution peut parfois excéder une année après la publication de l'appel d'offre, compte tenu du nombre de propositions reçues et du temps nécessaire à leur examen par le comité de lecture. (Voir la rubrique mode et délais de publication)

Conformément à sa politique d'archivage, tous les articles publiés dans la revue seront déposés dans la plateforme du cerist, https://www.asjp.cerist.dz où ils seront archivés et consultés.

Les auteurs ne sont pas rémunérés. Ils souscrivent à la charte éditoriale de la revue Aleph et acceptent la diffusion de leur article dans le but de favoriser les échanges scientifiques au sein de la communauté universitaire.

Les auteurs sont responsables, y compris en terme pénal, des propos qu’ils expriment dans leurs articles. Ils sont également responsables de l’exactitude de leurs citations et de leurs références, et s'engagent à respecter l'éthique et les usages en vigueur dans la communauté scientifique en matière de référencement des sources utilisées : l’origine des textes, figures, tableaux, ou toutes autres données citées dans l'article doivent systématiquement être indiquées de façon précise. (Voir la charte typographique, section Références biblio­graphiques).

Si l'article utilise des sources non libres de droits d'une manière qui dépasse la simple citation telle qu'admise dans les productions scientifiques, les auteurs ont la responsabilité d’obtenir l’autorisation écrite de reproduire les données utilisées et doivent, à la soumission de l'article, le signaler à la revue Aleph.

Toute utilisation de tout ou partie du contenu de la revue Aleph doit être accompagnée de sa notice biblio­graphique et doit être clairement référencée (en indiquant le nom de la revue, le numéro concerné et l’année de sa parution). La reproduction partielle ou intégrale des articles à des fins commerciales est rigoureusement interdite.

Droits d’auteur

Les articles publiés, sur le site de la revue Aleph. Langues, Médias et sociétés sont sous la licence Creative Commons.

Les internautes utilisant publiquement les documents accessibles sur le site de Aleph. Langues, Médias et sociétés s’engagent à respecter les obligations suivantes :

  • citer le nom de l’auteur original de la manière indiquée par l’auteur de l’œuvre ou le titulaire des droits qui confère cette autorisation;

  • ne pas utiliser cette création à des fins commerciales;

  • ne pas modifier, transformer ou adapter les contenus.

Politique de plagiat

Les auteurs garantissent expressément l’exercice paisible des droits cédés pour la publication de leur article dans la revue Aleph. Langues, Médias et sociétés. Ils déclarent notamment que leurs articles sont originaux, qu’ils ne contiennent auncn élément qui puisse tomber sous le coup des lois relatives au droit d’auteur, à la diffamation, à l’atteinte aux bonnes mœurs, au respect de la vie privée ou la contrefaçon. Les auteurs garantissent que leurs articles sont inédits et de leur composition et que, s’ils utilisent un travail et des mots d’autres auteurs, ceux-ci sont référencés ou cités de manière appropriée, et suivant la norme de présentation APA.

Plagier c’est :

  • « […] s’approprier les mots ou les idées de quelqu’un d’autre et de les présenter comme siens. » (Petit Robert 1, 2005). Ce vol est donc passible de sanctions qui risquent de compromettre le bon déroulement des études universitaires.

  • Copier textuellement un passage d’un livre, d’une revue ou d’une page Web sans le mettre entre guillemets et/ou sans en mentionner la source.

  • Insérer dans un travail des images, des graphiques, des données, etc. provenant de sources externes sans indiquer la provenance.

  • Résumer l’idée originale d’un auteur en l’exprimant dans ses propres mots, mais en omettant d’en indiquer la source.

  • Traduire partiellement ou totalement un texte sans en mentionner la provenance.

  • Réutiliser un travail produit dans un autre cours sans avoir obtenu au préalable l’accord du professeur.

  • Utiliser le travail d’une autre personne et le présenter comme le sien (et ce, même si cette personne a donné son accord).

  • Acheter un travail sur le Web. »

(Tiré de https://www.bibliotheques.uqam.ca/plagiat)

Si le comité éditorial soupçonne toutes formes de plagiat, il se réserve le droit de refuser la publication de l’article, de le retirer s’il est déjà publié et d’entreprendre les actions légales qu’il jugera appropriées.

© 2017 Aleph, langues, médias et sociétés